Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Souvenirs des années soixante à travers les livres et la presse

27 May

La résistance dans le Nord Pas de Calais: L'attentat contre le commissaire de police Thery

Publié par Jean Fievez

commisariat de beuvry
commisariat de beuvry

Attentat du 24 mars 1943 contre le commissaire de police Yves Thery,

Le commissaire de police Yves Thery, âgé de 32 ans était affecté au commissariat de Beuvry les Béthune depuis mars 1941.

Il passait pour un ami de la résistance , mais était un auxiliaire de la Gestapo à qui il livrait les résistants qu’il arrêtait.

il venait d'être décoré de la médaille du courage et du dévouement par le régime de Vichy pour son zèle dans la lutte contre la résistance. il avait notamment arrêté un polonais Kampa qui avait été guillotiné

Le 4 août 1942 ,il avait arrêté Henri Fievez chargé de la réorganisation de la résistance dans la Pas de Calais et l'avait remis à la Gestapo d'Arras.

Henri Fivez apprit son nom au cours d’un interrogatoire où les policiers s’appelaient par leur nom.. Livré à la Gestapo d’Arras il réussit à s’évader et à informer la résistance du rôle joué par la commissaire Yves Thery.

La résistance décida de lui tendre un guet apens au commissariat de Beuvry les Béthune

Le commissariat de Beuvry les Béthune est situé au rez de chaussée de la mairie. Il comprend trois pièces, l’une le bureau du commissaire dont une porte donne sur la grand place, la seconde le bureau du secrétaire. La troisième est le poste des agents dont une porte donne sur la petite ruelle longeant le commissariat

Le guet apens Le 24 mars 1943 vers 21hr35. quatre résistants, Louis Caron de Divion, Augustin Dellerue de Ferfay, Jean Lefebvre de Beuvry, Alexandre Bove d’Avesnes le Comte s’introduisent chez le maire de Beuvry Justin Gouillard.

Après avoir coupé les fils du téléphone, ils le contraignent à les conduire en voiture au commissariat de la commune de Beuvry.

Arrivés au commissariat le font passé devant eux et l’invitent à frapper à la porte du commissariat en s’annonçant. Le gardien de la paix Jules Martin ouvre la porte et est immédiatement désarmé Augustin Dellerue armé d’un fusil mitrailleur reste à la porte donnant sur la grand place. Les trois autres résistants fouillent les armoires et les tiroirs.

Le brigadier Gonbert alerté par le secrétaire Noel Gauche qui avait pu s’échapper arrive par la porte qui donne sur la ruelle restée ouverte. Après avoir fait les somations d’usage le brigadier Gonbert ouvre le feu. Après avoir essuyé le feu des résistants faute de munitions se replie.

Le secrétaire Cauche qui avait pu s’échapper avertit son chef Thery. Celui-ci après avoir arreté sa voiture quelques mètres avant la place de la mairie s’avança. Deux rafales de fusil mitrailleur tirées depuis la grand porte de la mairie atteignirent le commissaire Thery et l’adjudant de gendarmerie Seroen, qui furent tués sur le coup, ainsi que le policier Martin.

Les faits relatés par la presse parisienne
Les faits relatés par la presse parisienne
Les faits relatés par la presse parisienne
Les faits relatés par la presse parisienne

Les faits relatés par la presse parisienne

Les rapports de police
Les rapports de police
Les rapports de police
Les rapports de police
Les rapports de police
Les rapports de police
Les rapports de police

Les rapports de police

rené bousquet et pierre laval
rené bousquet et pierre laval

Les funérailles

Elles seront célébrées par l'évêque d'Arras, en présence du secrétaire général de la police de Vichy René Bousquet,, représentant le Maréchal Pétain, et Pierre Laval le chef du gouvernement. Il était accompagné par le préfet du Nord Carles, Bussiere préfet de police, Leydet sous préfet de Béthune. les autorités allemades d'occupation étaient égale ment présentes

le prefet Carles

le prefet Carles

Les funérailles dans la presse., rené bousquet en compagnie d'officiers allemands
Les funérailles dans la presse., rené bousquet en compagnie d'officiers allemands
Les funérailles dans la presse., rené bousquet en compagnie d'officiers allemands
Les funérailles dans la presse., rené bousquet en compagnie d'officiers allemands
Les funérailles dans la presse., rené bousquet en compagnie d'officiers allemands
Les funérailles dans la presse., rené bousquet en compagnie d'officiers allemands
Les funérailles dans la presse., rené bousquet en compagnie d'officiers allemands

Les funérailles dans la presse., rené bousquet en compagnie d'officiers allemands

Le mur des fusillés d'Arras

Situé dans la citadelle d'Arras, 218 résistant y furent fuisillés parmi eux des résistants arrétés par Thery et livrés à la Gestapo

Le mur des fusillés

Le mur des fusillés

Commenter cet article

À propos

Souvenirs des années soixante à travers les livres et la presse